En quoi consiste le CPF de transition ?

Publié le : 01 mars 20224 mins de lecture

Le CPF de transition est une véritable chance pour ceux qui souhaitent se reconvertir dans un tout autre métier. Avantageux sur de nombreux points, ce concept favorise l’épanouissement et le droit pour chacun de travailler dans un domaine qui lui tient à cœur. En quoi donc consiste-t-il exactement ?

Définition du CPF de transition

Le CPF transition est une demande d’absence spécifique accordée à un salarié. Celui-ci s’adresse à tous les employés en CDI ou en CDD. Pour la première option, le concerné doit avoir 24 mois d’ancienneté dans une entreprise. En ce qui concerne le deuxième, il devra en avoir 12. Le salarié va suivre une formation durant ce congé spécifique.

La raison pour laquelle cela s’appelle CPF de transition c’est parce que le concerné va suivre une formation pour se reconvertir dans une autre profession. Cela permet donc aux personnes éligibles de se tourner vers une nouvelle activité si sa profession actuelle ne lui convient plus pour différentes raisons.

La particularité du CPF transition c’est que le salarié pourra donc s’absenter pendant plusieurs mois. Cependant, il continuera également à toucher son salaire. Il peut donc le recevoir dans son intégralité ou en partie. Généralement, l’entreprise est indemnisée pour l’absence. Il peut avoir à payer le salaire de l’employé dans un premier temps et se faire rembourser plus tard.

Quelles formations sont-elles éligibles au CPF de transition ?

Ce sont les formations éligibles au CPF qui sont éligibles au CPF de transition. Il s’agit en fait des parcours reconnu et certifié au niveau national. Le salarié doit donc veiller à ce que la formation choisie correspond aux exigences. Notez que les formations axées sur des métiers en baisse ou stratégiques y sont généralement éligibles.

Le CPF ou compte personnel de formation permet à toute personne active de bénéficier d’un solde de formation. L’État met donc un capital à la disposition des employés pour qu’ils puissent se former dans un but précis. Le CPF est quantifié directement en solde, c’est-à-dire en euros.

Quelles sont les démarches à suivre pour y avoir droit ?

Pour avoir droit au CPF de transition, le salarié doit transmettre une demande écrite à son employeur. Celle-ci doit être adressée par une lettre recommandée avec accusé de réception. Il devra alors y inscrire les informations importantes telles que la date de la formation ainsi que la durée de son absence.

Pour une formation supérieure ou égale à 6 mois, la demande doit être déposée au moins 120 jours avant la formation. Si la durée est inférieure à 6 mois, la lettre doit parvenir à l’employeur 60 jours avant le début de ladite formation.

Néanmoins, l’employeur peut refuser la demande pour le CPF transition. En effet, il peut dire non si l’absence du salarié peut avoir des conséquences directes sur le fonctionnement de l’entreprise. La formation sera donc programmée à une date ultérieure.

Plan du site